Tenue de vacances

De retour pour vous dévoiler (enfin !!) mon look d’été de vacances cousu dans le cadre du projet de ma garde robe capsule avec Clo !

Je l’ai terminé début juillet juste avant le départ et ai profité de la météo du Sud pour le shooter.

J’ai choisi de m’atteler au T-shirt en jersey et à la jupe. En effet depuis que mon ventre prend de l’ampleur, plus aucune de mes jupes ne me va, et je dois dire que je recherche le confort avant tout, une ceinture qui tienne sans serrer, bref, il me fallait une nouvelle jupe quoi !

Pour les patrons, j’ai choisi une valeur sûre côté t-shirt en refaisant le Plantain de Deer and Doe dans un jersey blanc tout simple de chez Cousette. Je l’ai coupé en 38 et rallongé de 3cm sur le milieu devant, comme l’a fait Sandra, mais j’ai gardé l’évasé du bas en prévision des prochains mois et il est parfait ainsi.

Côté jupette, je me suis décidée à couper dans ma belle double gaze encre de France Duval-Stalla, et j’ai eu envie de tester à nouveau la technique des smocks machine ! Rien de tel que les smocks pour assurer le maintien sans compresser ! Pour cela, j’ai fouillé internet et retrouvé le tutoriel de Une souris dans mon dressing, en adaptant la découpe au niveau de fronces obtenu sur mon tissu.

Honnêtement, j’adore ce look que je trouve simple mais tellement efficace et estival. La double gaze est un bonheur à porter, fluide, vaporeuse, non transparente, je vais certainement m’en racheter ! J’ai juste une hésitation sur l’ourlet d’en haut : le préférez-vous rentré ou bien avec les ondulations visibles ?

Allez, je vais pouvoir m’attaquer aux looks d’automne maintenant, entre deux coutures layette que je dois aussi vous montrer !

Bonne vacances à tous !

I come back to finally show you my vacation look for the capsule wardrobe !

I finished it before holidays and took advanatge of the south sunny weather to shoot it.

I went for the T-shirt and skirt, as I start to have difficulties to find skirts for my growing belly. As for patterns, I chose the Plantain T-shirt from Deer and Doe, and made it in a simple white jersey from Cousette. I cut the size 38 and lengthen the center front by 3cm following Sandra’s advice, but kept the looser fit at the bottom.

For the skirt, I decided to finally cut in the beautiful double gauze from France Duval-Stalla and to test again the smock technique ! Nothing better than smocks to mix fit and comfort. For the pattern, I found a tutorial from « Une souris dans mon dressing » and that’s it !

Honestly, I love this simple look for summer period. The double gauze is such a pleasure to wear, light weigtht, flowy, so I will certainly insvest again in this fabric. I’m just a bit sceptical on the upper hem : do you prefer it tucked in or visible ?

Well, I guess that’s it for summer wradrobe, now I will start thinking about fall outfits, between two baby sewing projects I also have to show you !

Have a great holiday time !


Patron / pattern : Plantain Deer and Doe   taille / size 38, Jupe / SkirtUne souris dans mon dressing tutorial

Tissus / fabric : Jersey de coton et Double Gaze/ Cotton jersey and double gauze Cousette, France Duval-Stalla

Modifications / alterations : +3cm au milieu devant du t-shirt / +3cm on t-shirt center front

Lieu de prise des photos / Pictures taken at : Saint-Mathieu de Treviers, Hérault (34)

Publicités

Strathcona Beach

Nouveauté sur le blog !

J’ouvre une section Couture Homme que j’inaugure avec le T-shirt Strathcona de Thread Theory Design, cousu dans le superbe jersey Beach vert tout doux de chez Cousette.

Dès que j’ai vu ce tissu sur la boutique, j’ai immédiatement su qu’il serait pour Gilles : la couleur, les skates, les palmiers, l’esprit vacances. Tout était là !

J’ai coupé en taille L en me disant que l’élasticité ferait le reste. Si je dois recommencer, je rallongerai de 1cm la couture d’épaule, mais c’est du détail. Seul problème, ma surpiqûre au point zigzag a fait légèrement gondoler l’encolure, j’aurais dû allonger le point… Je préfère ne pas retoucher de peur d’abimer le tissu.

A part ça, le t-shirt tombe très bien au niveau du corps, j’ai juste raccourci les manches à hauteur de biceps car elle sont prévues très longues dans le patron.

Le modèle prévoit également une version manches longues avec une patte polo, parfaite pour cet hiver !

Thread Theory regorge de patrons aux finitions soignées, avec des sew along de qualité. Ce ne sera donc pas la dernière création pour homme, surtout que ça a l’air de lui plaire !

Et moi je suis toute fière de le voir porter mes créations 🙂

Big news on the blog!

I open a Men Category with the Strathcona Tee from Thread Theory Design, sewn in the beautiful and so comfy green Beach knit I found at Cousette.

When I saw the fabric, I instantly knew it was perfect for Gilles : the color, the skateboards, the coconut trees, all in one!

I cut a L size, relying on the knit stretch to adjust the fit. Next time, I’ll add 1 cm to the shoulder seam to get the perfect fit, but this is a small detail. The only thing I’m upset with is the zigzag topstitching on the neckband that makes the neckline wave a bit. I should have lengthen the stitch…

Apart from that, the tee is fitting well on the body, I just shortened the sleeves by 10 cm as they are planned very long on the pattern.

The pattern also proposes a long sleeve and polo tab finish that would be perfect for winter.

Thread Theory is proposing a lot of very nicely finished patterns, with high quality sew alongs to help you. I can tell you this Strathcona will not be the last project I will sew from this super brand as it seems the husband likes it as much as I do!

I’m feeling so proud when he wears my creations 🙂


Patron / pattern : Strathcona Tee Thread Thory Design – taille / size L

Tissus / fabric : Jersey coton elasthane/ Cotton knitCousette

Modifications / alterations : Manches raccourcies de 10 cm / Shorten sleeves by 10 cm

Lieu de prise des photos / Pictures taken at : Boulevard Raspail, Paris 6ème

Une Parisienne à Paris

LaParisienne-1

Il y a un an déjà, j’écrivais mon premier article #couture, et ce fut le début d’une nouvelle aventure créative pour moi.

Une douzaine de mois plus tard, je ne peux que constater le changement et les progrès, à la fois dans ma technique de couture, dans  mon appréciation des couleurs et des formes qui correspondent à mon style mais je mesure également le travail que représente l’écriture de chaque article.

Il faut penser à référencer tissus et patrons pour celles et ceux qui souhaiteraient les utiliser, répertorier et expliquer les détails des modifications effectuées, traquer les fautes d’orthographe, braver le froid, la pluie, le vent pour alimenter régulièrement ce blog pour les lecteurs qui y sont abonnés.

Bref, du travail mais aussi beaucoup de plaisir à concocter ce journal de couture, à prendre son Vélib et parcourir les rues et les jardins pour trouver l’endroit parfait pour les prises de vues, et enfin trier les dizaines de photos pour choisir celles qui mettront en valeur le vêtement, tout en respectant ma personnalité et mon style de vie. Nous ne sommes pas ici dans un magazine, donc les vêtements se froissent, le vent les fait s’envoler, ça plisse, ça gondole parfois, mais #jeportecequejecouds et j’en suis ravie !

Merci, Merci et encore Merci à toutes et tous qui me suivez ici ou sur Facebook ou même sur Instagram ! Vous me motivez à continuer !

Et merci à Gilou qui fait toujours de très belles photos pour moi :-).

Alors, à l’occasion de ce bloggiversaire, je me suis motivée pour le concours organisé par la toute jeune marque de patron Louis Antoinette. Il faut dire que les règles étaient très simples : téléchargez le patron offert de la nouvelle robe LAParisienne, cousez votre version pour le 14 Février et débrouillez-vous pour obtenir le plus de « like » sur Instagram !

Ce qui m’a convaincue, c’est surtout la coupe simple mais élégante de cette robe, son effet trompe l’oeil, ses manches longues mais pas trop, pile pour l’entre deux saisons et toutes les variantes possibles et imaginables que permet ce modèle.

Pour une première, j’ai choisi de respecter scrupuleusement le patron, en l’adaptant à ma petite taille.

J’ai coupé un 36 pour le haut que j’ai raccourci de 2cm selon les conseils de l’équipe Louis Antoinette, et ce dans la pièce, au dessus de la pince poitrine qui avait de toute façon besoin d’être remontée. Pour le bas en revanche, j’ai tablé sur un 38 et j’ai donc dû légèrement grader le bas du buste pour que ça corresponde avec la jupe. Enfin, j’ai raccourci la jupe (un peu trop) pour éviter le côté mémère.

Mes seules « fantaisies » sont liées aux finitions intérieures que j’ai soignées le plus possible. J’ai en effet apporté un soin tout particulier aux plis qui tombent parfaitement les uns en face des autres, aux emmanchures du buste en doublure finies au biais marine Frou-Frou, et j’ai posé ma fermeture éclair invisible entre le tissu et sa doublure en appliquant la méthode Burda qui est selon moi la plus efficace pour une finition au top.

Pour le tissu, je n’ai pas respecté les recommandations qui orientent vers une matière un peu lourde. J’ai choisi la version légère en coton à motif vintage Soft Cactus Indian Fever et une doublure en voile de coton marine, le tout de chez Cousette. Hormis le fait qu’elle se froisse vite, et que le coton accroche les collants, cette première Parisienne me plaît beaucoup et est tout à fait mon style !

Pour la prochaine, je ne raccourcirai pas le buste car la taille est un peu trop haute finalement (aurais-je un buste long ?), mais je remonterai seulement la pince. Je supprimerai aussi les plis au dos qui ne sont pas ultra flatteurs sur mon popotin…

Ce patron offert est une vraie pépite, et j’ai déjà craqué pour deux autres patrons de la marque : la robe Los Angeles et la combinaison Petra qui entrent dans ma to-sew-list de printemps.

Je termine en vous disant un grand bravo à toutes, car j’ai vu de très belles versions hackées de #LAParisienne sur Instagram, et cela m’inspire beaucoup pour les suivantes.

A très vite !

LaParisienne-13

One year ago, I was writing my first sewing blogpost, and I was entering a new creative adventure!

Twelve months later, I can easily notice the improvements not only in my techniques and my choice of colors and shapes that fit my style, but I also measure the work to write a good article.

You need to reference all fabrics and patterns for others who would like to use them, to explain all the alterations and sewing details added to the initial pattern, write in good French or English, tackle the rain, wind and cold days to feed the blog for those subscribers of you who are waiting for the next project.

So much work but also so much pleasure in writing this sewing diary, riding the Velib to discover the unique place in Paris to take the best pictures ever, and finally to sort out the dozen of photos to select the few ones that really emphasize the garment with respect to my personality and lifestyle. We are not in a magazine here, so yes, there are wrinkles, the wind can change the global shape, some pleats can appear somewhere but I can say #IwearwhatIsew !

So Thank You so much to all of you who are following me either here or on Facebook or even on Instagram ! Your are motivating me to go on for the next year !

And thanks also to Gilou who takes really good pictures for me !

So, to celebrate this « bloggiversary », I motivated myself to take part in the contest organized by the new pattern brand Louis Antoinette Paris. The rules were really simple : download LAParisienne pattern for free, sew it for February 14th and make sure to get as many like as possible on Instagram!

What convinced me to enter the contest is mainly the simple but elegant style, the faux two-pieces effect, the long but not-too-long sleeves perfect for the mid season, and all the variations allowed by this very clever pattern.

For a first version, I decided to respect the pattern, the only alteration being to adapt it to my petite size. 

As per Louis Antoinette’s team advice, I shortened the top part by 2cm and a little bit more at the skirt hem (maybe too much …). I cut a size 36 for the top, and a 38 for the skirt and thus, had to grade a little to have both parts matching.

No real pattern hacking there, but I payed huge attention to many details on the inside such as pleats that match perfectly, but also lining armholes finished with Frou-Frou bias and finally the totally invisible zip attached in between main fabric and the lining, as per Burda method, for a beautiful finish.

Regarding the fabric, I went for a lightweight vintage print cotton Soft Cactus Indian Fever and a cotton voile as lining both from Cousette. Despite the fact it wrinkles a lot and sticks to my tights, I love my new dress that perfectly suits my daily style !

For next one, I probably won’t shorten the top part because finally it turned up a little too high waisted for me (maybe I’m a long bust girl), but I’ll only move up the darts. Also, I’ll suppress the back pleats that are not that flattering for my butt…

This pattern is a real treasure, and I already fell for 2 others from Louis Antoinette : Los Angeles dress and Petra jumpsuit that will be part of my spring to-sew-list.

To finish, I would like to congratulate all of you who participate, as I saw very beautiful versions of #LAParisienne on Instagram which inspires me a lot for a next try.

See you soon!

LaParisienne-15

LaParisienne-12

LaParisienne-11

LaParisienne-4

LaParisienne-3

LaParisienne-6

LaParisienne-7

LaParisienne-2

LaParisienne-9

Look

Bottines / Low bootsAndré

Manteau / Coat Kookai

Echarpe / ScarfArtisanat Basque

Chapeau / HatAnthony Peto


Patron / pattern : La Parisienne – Louis Antoinette – taille / size 36-38

Tissus / fabric : coton imprimé Soft Cactus / vintage print Soft Cactus cotton, voile de coton / cotton voileCousette ; biais / biais tapeFrou-Frou Mercerie

Modifications / alterations : buste raccourci de 2cm, pinces remontées de 2cm, jupe raccourcie de 3 cm, zip pris entre la doublure et le tissu/ shorten bust by 2cm and skirt by 3cm, darts moved up by 2cm, invisible zip mounted in between fabric and lining

Lieu de prise des photos / Pictures taken at : Pont de Bir-Hakeim, Paris 15ème