Une Parisienne à Paris

LaParisienne-1

Il y a un an déjà, j’écrivais mon premier article #couture, et ce fut le début d’une nouvelle aventure créative pour moi.

Une douzaine de mois plus tard, je ne peux que constater le changement et les progrès, à la fois dans ma technique de couture, dans  mon appréciation des couleurs et des formes qui correspondent à mon style mais je mesure également le travail que représente l’écriture de chaque article.

Il faut penser à référencer tissus et patrons pour celles et ceux qui souhaiteraient les utiliser, répertorier et expliquer les détails des modifications effectuées, traquer les fautes d’orthographe, braver le froid, la pluie, le vent pour alimenter régulièrement ce blog pour les lecteurs qui y sont abonnés.

Bref, du travail mais aussi beaucoup de plaisir à concocter ce journal de couture, à prendre son Vélib et parcourir les rues et les jardins pour trouver l’endroit parfait pour les prises de vues, et enfin trier les dizaines de photos pour choisir celles qui mettront en valeur le vêtement, tout en respectant ma personnalité et mon style de vie. Nous ne sommes pas ici dans un magazine, donc les vêtements se froissent, le vent les fait s’envoler, ça plisse, ça gondole parfois, mais #jeportecequejecouds et j’en suis ravie !

Merci, Merci et encore Merci à toutes et tous qui me suivez ici ou sur Facebook ou même sur Instagram ! Vous me motivez à continuer !

Et merci à Gilou qui fait toujours de très belles photos pour moi :-).

Alors, à l’occasion de ce bloggiversaire, je me suis motivée pour le concours organisé par la toute jeune marque de patron Louis Antoinette. Il faut dire que les règles étaient très simples : téléchargez le patron offert de la nouvelle robe LAParisienne, cousez votre version pour le 14 Février et débrouillez-vous pour obtenir le plus de « like » sur Instagram !

Ce qui m’a convaincue, c’est surtout la coupe simple mais élégante de cette robe, son effet trompe l’oeil, ses manches longues mais pas trop, pile pour l’entre deux saisons et toutes les variantes possibles et imaginables que permet ce modèle.

Pour une première, j’ai choisi de respecter scrupuleusement le patron, en l’adaptant à ma petite taille.

J’ai coupé un 36 pour le haut que j’ai raccourci de 2cm selon les conseils de l’équipe Louis Antoinette, et ce dans la pièce, au dessus de la pince poitrine qui avait de toute façon besoin d’être remontée. Pour le bas en revanche, j’ai tablé sur un 38 et j’ai donc dû légèrement grader le bas du buste pour que ça corresponde avec la jupe. Enfin, j’ai raccourci la jupe (un peu trop) pour éviter le côté mémère.

Mes seules « fantaisies » sont liées aux finitions intérieures que j’ai soignées le plus possible. J’ai en effet apporté un soin tout particulier aux plis qui tombent parfaitement les uns en face des autres, aux emmanchures du buste en doublure finies au biais marine Frou-Frou, et j’ai posé ma fermeture éclair invisible entre le tissu et sa doublure en appliquant la méthode Burda qui est selon moi la plus efficace pour une finition au top.

Pour le tissu, je n’ai pas respecté les recommandations qui orientent vers une matière un peu lourde. J’ai choisi la version légère en coton à motif vintage Soft Cactus Indian Fever et une doublure en voile de coton marine, le tout de chez Cousette. Hormis le fait qu’elle se froisse vite, et que le coton accroche les collants, cette première Parisienne me plaît beaucoup et est tout à fait mon style !

Pour la prochaine, je ne raccourcirai pas le buste car la taille est un peu trop haute finalement (aurais-je un buste long ?), mais je remonterai seulement la pince. Je supprimerai aussi les plis au dos qui ne sont pas ultra flatteurs sur mon popotin…

Ce patron offert est une vraie pépite, et j’ai déjà craqué pour deux autres patrons de la marque : la robe Los Angeles et la combinaison Petra qui entrent dans ma to-sew-list de printemps.

Je termine en vous disant un grand bravo à toutes, car j’ai vu de très belles versions hackées de #LAParisienne sur Instagram, et cela m’inspire beaucoup pour les suivantes.

A très vite !

LaParisienne-13

One year ago, I was writing my first sewing blogpost, and I was entering a new creative adventure!

Twelve months later, I can easily notice the improvements not only in my techniques and my choice of colors and shapes that fit my style, but I also measure the work to write a good article.

You need to reference all fabrics and patterns for others who would like to use them, to explain all the alterations and sewing details added to the initial pattern, write in good French or English, tackle the rain, wind and cold days to feed the blog for those subscribers of you who are waiting for the next project.

So much work but also so much pleasure in writing this sewing diary, riding the Velib to discover the unique place in Paris to take the best pictures ever, and finally to sort out the dozen of photos to select the few ones that really emphasize the garment with respect to my personality and lifestyle. We are not in a magazine here, so yes, there are wrinkles, the wind can change the global shape, some pleats can appear somewhere but I can say #IwearwhatIsew !

So Thank You so much to all of you who are following me either here or on Facebook or even on Instagram ! Your are motivating me to go on for the next year !

And thanks also to Gilou who takes really good pictures for me !

So, to celebrate this « bloggiversary », I motivated myself to take part in the contest organized by the new pattern brand Louis Antoinette Paris. The rules were really simple : download LAParisienne pattern for free, sew it for February 14th and make sure to get as many like as possible on Instagram!

What convinced me to enter the contest is mainly the simple but elegant style, the faux two-pieces effect, the long but not-too-long sleeves perfect for the mid season, and all the variations allowed by this very clever pattern.

For a first version, I decided to respect the pattern, the only alteration being to adapt it to my petite size. 

As per Louis Antoinette’s team advice, I shortened the top part by 2cm and a little bit more at the skirt hem (maybe too much …). I cut a size 36 for the top, and a 38 for the skirt and thus, had to grade a little to have both parts matching.

No real pattern hacking there, but I payed huge attention to many details on the inside such as pleats that match perfectly, but also lining armholes finished with Frou-Frou bias and finally the totally invisible zip attached in between main fabric and the lining, as per Burda method, for a beautiful finish.

Regarding the fabric, I went for a lightweight vintage print cotton Soft Cactus Indian Fever and a cotton voile as lining both from Cousette. Despite the fact it wrinkles a lot and sticks to my tights, I love my new dress that perfectly suits my daily style !

For next one, I probably won’t shorten the top part because finally it turned up a little too high waisted for me (maybe I’m a long bust girl), but I’ll only move up the darts. Also, I’ll suppress the back pleats that are not that flattering for my butt…

This pattern is a real treasure, and I already fell for 2 others from Louis Antoinette : Los Angeles dress and Petra jumpsuit that will be part of my spring to-sew-list.

To finish, I would like to congratulate all of you who participate, as I saw very beautiful versions of #LAParisienne on Instagram which inspires me a lot for a next try.

See you soon!

LaParisienne-15

LaParisienne-12

LaParisienne-11

LaParisienne-4

LaParisienne-3

LaParisienne-6

LaParisienne-7

LaParisienne-2

LaParisienne-9

Look

Bottines / Low bootsAndré

Manteau / Coat Kookai

Echarpe / ScarfArtisanat Basque

Chapeau / HatAnthony Peto


Patron / pattern : La Parisienne – Louis Antoinette – taille / size 36-38

Tissus / fabric : coton imprimé Soft Cactus / vintage print Soft Cactus cotton, voile de coton / cotton voileCousette ; biais / biais tapeFrou-Frou Mercerie

Modifications / alterations : buste raccourci de 2cm, pinces remontées de 2cm, jupe raccourcie de 3 cm, zip pris entre la doublure et le tissu/ shorten bust by 2cm and skirt by 3cm, darts moved up by 2cm, invisible zip mounted in between fabric and lining

Lieu de prise des photos / Pictures taken at : Pont de Bir-Hakeim, Paris 15ème

 

 

Esprit marin en Confortable

LeConfortable-6

Je continue doucement à avancer dans la couture de ma collection d’Automne-Hiver 2015 avec une pièce cosy et intemporelle : le sweat marinière.

J’ai choisi le patron de Marisa, le Confortable, que j’ai travaillé plutôt en mode blouse que sweat en suivant le tuto posté sur son blog. En effet, la coupe étant très loose, et sachant que je comptais porter ce top seul et pas toujours en guise de pull, j’ai préféré réduire l’ampleur globale de 0.5 cm au pli sur le devant et le dos et ne pas ajouter de marges de couture.

J’ai trouvé cet hiver aux Coupons de Saint-Pierre une jolie maille polyester rayée noir et blanc, idéale pour ce projet, extensible sans se déformer, un peu lourde, pour donner de la tenue à ce modèle.

Quoi de mieux pour tester un montage complet à la surjeteuse ! Toutes les coutures ont été réalisées au surjet 4 fils après un bati rapide à la machine à coudre pour assurer les raccords côtés. Les ourlets des manches et du bas ont été faits grâce à la fonction recouvreuse de ma Desire3. Enfin, j’ai choisi de remplacer le biais d’encolure par une parementure.

Je suis ravie du résultat, un projet facile à coudre tout en s’accordant parfaitement avec le reste de ma garde-robe !

LeConfortable-4

I go on sewing my Fall/Winter 2015 collection with a must-have piece : the navy sweater.

I chose Marisa‘s Le Confortable pattern and decided to sew it as a blouse rather that a real sweater following the tutorial she posted on her blog. The cut being very loose, and knowing that I planned to wear it also alone, I preferred to reduce width by 0.5 cm on the fold of front and back pieces, and didn’t add any seam allowances to the pattern.

For this project, I found at Coupons de Saint-Pierre a nice black and white stripes knit which is stretch and heavy enough to ensure a good shape to the final garment.

This fabric was a good opportunity to test the full assembly with my serger ! All seams are serged with 4 threads after basting pieces together to ensure pattern matching on the sides. Hem and Sleeves are finished with the coverlock stitch and I replaced the neckline biais by a self made facing.

I love how this project turned out, and it’s really piece of cake to make ! I really recommend it !

LeConfortable-7

LeConfortable-12

LeConfortable-3

LeConfortable-11

LeConfortable-1

Look

Bottines / Low bootsAndré

Jean – GAP

Béret / HatSinéquanone


Patron / pattern : Le Confortable MLM Patrons – Taille S sans marges (sauf à l’encolure) / S size without seam allowances (except at the neckline)

Tissus / fabric : Maille rayée noire et blanc / black and white striped knit – Coupons de Saint-Pierre

Modifications / alterations : -0.5 cm au mileu devant et dos, pas de marges, parementure au col, -4cm à l’ourlet du bas / -0.5cm on the center back and front, no added seam allowance, neckline finished with facing, -4cm at the hem

Lieu de prise des photos / Pictures taken at : Quai des Champs Elysées – Paris 8 ème